Frédéric Bonan | I-Deal Development

Entrepreneur et réussite
Frédéric Bonan | I-Deal Development

Les valeurs constitutionnelles de la société I-Deal Development conçue par l'homme d'affaires et ses objectifs

Le développement des petites et moyennes entreprises se fera promptement avec une équipe unie et enthousiaste ainsi que l’accompagnement de Frédéric Bonan (Profil sur Frédéric Bonan sur Fredericbonan.com) qui aide dans l’amélioration des performances et de la synergie du personnel. Afin d’appuyer efficacement les petites et moyennes entreprises sans les exigences liées à l’ampleur d’une multinationale, le manager fonde I-Deal Development. Il désire aussi réinventer le modèle économique exceptionnel étudié au sein d’Altran qui a entrainé son succès. Selon chaque nouvel enjeu lié aux progrès technologiques et à la conjoncture économique, Frédéric Bonan aide les PME à préparer leur développement futur avec sa technique surprenante.

Premières promesses faites par l'homme d'affaires chez Altran et premiers résultats

En vue d’augmenter la productivité d’Altran et de ses partenaires, le responsable marketing s’emploie au renforcement de son équipe de 300 auditeurs et gérants, dès sa nomination. Frédéric Bonan s'occupe du développement d’un centre de profit pour différents clients (Renault, Valeo, Sodern, etc.) en sa qualité de cadre technico-commercial chez Altran. Il forme une équipe dénombrant beaucoup de consultants dès sa première année. Lore, une filiale d'Altran, affichait des pertes considérables quand le chargé d'affaires a entrepris un rétablissement financier tout en élargissant son réseau de consultants. L'administration des succursales du groupe Altran est assurée par Frédéric Bonan, devenu manager, puis Président Directeur Général de Lore lors de la relance de celle-ci.

Grâce à son expertise sur les territoires européens, asiatiques et américains, le responsable du développement et du marketing d'Altran permet au réseau d'avancer au niveau mondial tout en étendant ses activités. Durant sa carrière chez Altran Technologies, Frédéric Bonan a coopéré pour l’application du plan de croissance du groupe en enrichissant constamment son équipe de conseillers et son réseau d'associés. Frédéric Bonan apporte sa contribution dans la gérance de départements se spécialisant dans la rentabilisation afin d’optimiser le chiffre d'affaires du groupe Altran. Couvrant à l’époque plus de 15 localités, les activités d'Altran commencent à s’étendre sur le plan local sur l’initiative du responsable du développement et du marketing.

Les compétences de Frédéric Bonan en création de valeur ont été mises à contribution pour redresser le cabinet d’audit Arthur D. Little dont il est devenu membre du conseil d'administration en 2004 grâce à son expertise. Le suivi de la productivité de son centre de profit ainsi que l'embauche et la recherche de clients sont possibles pour le directeur grâce au modèle d'entreprise promu par le consultant. À la direction d’I-Deal Development, le consultant s’est fait un nom dans l'univers des affaires en amenant Altran à devenir le leader mondial du consulting en technologie. Le précédent dirigeant Frédéric Bonan a cautionné l'échange de savoir par le biais de l'ouverture de l’académie Altran Management Institute. Ce système aide à développer les capacités du personnel et l'agrandissement du réseau en interne.

Le plan de croissance pensé par Frédéric Bonan grâce à ses acquis chez Altran se base sur la constitution d’une équipe d'auditeurs qualifiés et d’un réseau influent de partenaires. Au nombre de ses tâches, le cadre technico-commercial d'Altran a contribué au redressement de certaines sociétés. Il met entre autres ses compétences à profit pour soutenir les filiales affichant une baisse de performance. Durant sa carrière au sein du groupe Altran Technologies, l'homme d'affaires développe son expertise en marketing, en gestion, en tactique opérationnelle et en valorisation. Au poste de responsable marketing, Frédéric Bonan a assisté Altran afin de lancer ses affaires provinciales et de se lancer sur le secteur international de l'audit en technologie.

Le cursus de Frédéric Bonan à l'ENSMA lui a permis d'obtenir un brevet d'ingénierie en matériaux. Ayant envie d'enrichir ses compétences et d'approfondir le milieu du business, le consultant intègre l'ESSEC pour y obtenir un master en commerce et en gestion. Sa première expérience en consultance aide l'homme d'affaires à entrevoir le potentiel de ce domaine ainsi que les caractéristiques des marchés en Europe, en Asie et en Amérique. Ayant décidé d'investir l'univers professionnel en devenant chargé de mission au sein de la société 2MI, Frédéric Bonan s’occupait des études stratégiques de ce cabinet d'audit en mercatique industrielle.